Entre Voix avec Alma Brami

28 novembre 2019 à 06h00

Alma Brami est révélée lors de la rentrée littéraire 2008 avec son premier roman "Sans elle", couronné par de nombreux prix. Son talent se confirme avec "Ils l'ont laissée là" en 2009, "Tant que tu es heureuse" en 2010. ;C'est pour ton bien" en 2012 (Mercure de France), puis "avec Lolo" en 2013, dans la collection "Miroir" dirigée par Amanda Sthers (Plon).

Son sixième roman "J'aurais dû apporter des fleurs" sorti en folio Gallimard en aôut 2016, reçoit le prix talent de la Forêt des Livres. Salué par la critique, son septième roman "Qui ne dit mot consent" est publié en 2017.
Ses trois premiers romans ont été traduits en chinois, et son album jeunesse Moi j'aime pas comme je suis, en coréen.
En 2009, Alma Brami avait interprèté "La voix humaine de Cocteau", au Théâtre Ciné-13, dans une mise en scène de Dimitri Rataud.
En 2015, elle avait été invitée à participer à la cinquième saison du Festival du Paris des Femmes, elle écrit alors le monologue "Mardi c’est le jour du poulet", lu par Dédeine Volk-Leonovitch, mis en espace par Mathilda May au théâtre des Mathurins. Ce sera la genèse de sa pièce de théâtre L’ombre, jouée pour la première fois à Avignon en juillet 2019, interprétée par Dédeine Volk-Leonovitch et mise en scène par Dimitri Rataud.
La pièce est reprise, au Studio Marie-Bell 38 boulevard Bonne-Nouvelle - 75010 Paris, sous le même titre de L'Ombre, dans la mise en scène de Dimitri Rataud, et avec Dédeine Volk-Leonovitch au moins du 12 octobre au 29 décembre 2019 (le samedi à 20h 30 et le dimanche à 15 h 00)