Éliminé après deux défaites face à l’Iran et au Portugal, le Maroc affrontait une Espagne déterminée à finir première de ce groupe B. Les joueurs  marocain ont écouté leur sélectionneur, qui souhaitait quitter la compétition «en rendant fier le peuple marocain». Résumé du match.

Sans surprise, l’Espagne met le pied sur le ballon et tente de dominer les débats. Mais les espagnols vont rapidement être cueillis à froid. Une incompréhension entre les deux expérimentés Iniesta et Sergio Ramos profite à Boutaïb qui file au but pour tromper David De Gea (0-1, 14e). Douche froide sur la tête des Espagnols, qui n’ont pas douté longtemps. Andres Iniesta, Diego Costa et Isco signent un superbe jeu en triangle dans la surface de réparation conclu par le Merengue, buteur d’une frappe au premier poteau en lucarne imparable pour El-Kajoui (19e).

Au retour des vestiaires, la défense espagnole n’est toujours pas sereine. Sur corner, En-Nesyri s’élève au-dessus de Ramos et propulse le cuir au fond des filets (1-2, 81e). Tentant le tout pour le tout, le rentrant Iago Aspas égalise dans le temps additionnel d’une merveilleuse talonnade, suite à quelques minutes de flottement après l’appel à l’assistance vidéo (2-2, 90+1e). Le score de l’autre rencontre 1 but partout entre l’Iran et le Portugal permet aux Espagnols de terminer à la première place du groupe.