Il y a quelques mois le nouvel échangeur NOVEOS situé entre les communes du Plessis-Robinson et de Châtenay-Malabry a été inaugurer. Celui-ci permet de désengorger le flux d’automobilistes qui devait traverser l’ensemble de la commune de Châtenay-Malabry pour pouvoir rejoindre la zone d’activité du Parc NOVEOS.

Or contre toute attente ce mercredi matin, plusieurs automobilistes ont eu la surprise de la fermeture d’une partie de l’échangeur avec des plots en bétons bloquant ainsi plus de 10000 collaborateurs travaillant sur la zone.

Le maire de la ville de Châtenay-Malabry a fait une opération coup de poing par un arrêté municipal en bloquant une partie de l’échangeur pour protester contre l’Etat et la Direction des Routes car le nom de sa ville n’était pas présent sur les panneaux de sorties.

La Dirif n’a reçu aucun recours concernant cette demande afin de modifier les panneaux, en fin d’après midi les services de la voirie ont ouvert de nouveau la bretelle