Hier, après sa deuxième défaite face au Portugal (1-0), est la première nation de la coupe du monde 2018 a être éliminée officiellement.

 

La presse marocaine tire un grand coup de chapeau à leurs joueurs.

Ce n’est pas faute d’avoir essayer. Le Maroc a tenté, essayé, a eu les d’occasion, en vain. Tout le monde est au moins sur la même onde, « Le Maroc quitte la compétition la tête haute : Il a difficilement été défait par le Portugal », titre Aujourd’hui Le Maroc.  « Pas de miracle pour les Lions de l’Atlas. Déjà battus par l’Iran lors du premier match, les Lions de l’Atlas ont subi ce mercredi leur seconde défaite 1-0 face au Portugal. Ce nouvel échec signe la fin du parcours de l’équipe nationale qui devra jouer son dernier match face à l’Espagne, le 25 juin, pour sauver l’honneur. Les Lions de l’Atlas ont bien joué, mais ils ont perdu. Sauf qu’ils n’ont pas à rougir de leur prestation face au Portugal », écrit Le Matin sur son site internet.« Si les Lusitaniens remportent le match, le mérite revient toutefois aux Lions de l’Atlas menés par un nerveux, mais dangereux Medhi Benatia, qui ont dominé une bonne partie de la rencontre et persisté en attaque. Les hommes de Renard sont éliminés à ce stade de la compétition après avoir affronté de rudes adversaires »,détaille de son côté le HuffPost Maghreb. Cruel.