De nombreuses villes aux alentours de Paris se réjouissaient d’un service moderne et pratique pour de nombreux usagers et pour les personnes qui n’avaient pas le budget pour s’acheter un véhicule.

Lors d’une réunion le syndicat Autolib-Velib Métropole a voté le 21 juin dernier la résiliation avec le groupe Bolloré au vue de la facture salé qui en est ressortie dernièrement avec des pertes à plus de 293 Millions d’euros dont 233 Millions à la charge des collectivités.

Cette résiliation a été imposée par la Mairie de Paris sans l’avis des autres communes aux alentours qui souhaitaient aller plus loin avec le groupe et fournir des négociations.

C’est une situation aujourd’hui qui est désastreuse pour de nombreux usagers abonnés et un casse tête financier pour les villes en proche banlieue.

Le groupe Bolloré a donc décidé de mettre fin au service le 31 juillet et progressivement les stations vont se fermer dans quelques semaines.

En attendant qu’une solution soit trouvé par d’autre prestataire, le service est gratuit pour les usagés Premium et les mois suivants ne seront pas facturés