Qu’elles sont épatantes ces lyonnaises, qui se sont imposées dans la douleur à Kiev en finale de la ligue des champions. Une victoire difficile, qui s’est décantée pendant les prolongations. Score final ( 4-1 A.P)

La louve Pernille Harder de la loin la joueuse la plus dangereuse côté allemand avait ouvert le score dès le début du de la prolongation (93)ème.  L’expulsion de l’allemande Popp a permis au lyonnaises de jouer avec plus de facilité et de moins tergiverser face au goal adverse. Amandine henry a ramené les deux équipes à égalité à la (97)ème minute, avant que quelques secondes plus tard ‘Aurélie le Sommer ne donne l’avantage définitif aux siennes. Les deux derniers buts sont venus d’Hegerberg et de Camille Abily.